Roadbook se muscle

IntrAperçu de l'article du JA sur Roadbookoduction

Tout a commencé par une discussion à bâtons rompus. Parmi les sujets : la digitalisation des métiers et des services à travers 3 années de projets au sein de Roadbook. Épilogue de cet échange sur notre démarche : Roadbook se muscle !

Merci à Gredy Rafin et le JournalAuto.com pour un échange passionnant. Le résultat de cet échange est à retrouver sur le lien suivant.

 

Les sujets abordés

Parmi les morceaux choisis, commençons par notre offre de construction d’application client en marque blanche pour les distributeurs, garages, et constructeurs.

Côté professionnel

La réussite d’une application client réside principalement dans son usage. Sans prétendre vouloir concurrencer vos réseaux sociaux favoris, nous voyons votre application comme un « utilitaire client. » Votre banque, votre agence de voyage, votre plateforme de courses en ligne etc. sont autant d’applications qui ne sont pas utilisées quotidiennement mais qui, lorsque vous avez un besoin, sont les premières que vous ouvrez.

Votre application client doit fonctionner de la même manière. Et pour ce faire, vous devez pouvoir rapidement et facilement communiquer avec vos clients. « Nous faisons la promesse qu’en moins de 3 minutes, un point de vente peut créer une offre et l’adresser à sa base installée, lance Lionel Tarica ».

Côté utilisateur

L’usage d’une application tient largement aux services qu’elle rend. C’est pourquoi nous avons multiplié les fonctionnalités pour que chacun y trouve son compte. Du service avec l’accès aux offres et la prise de rendez-vous connectée, de la réassurance avec une assistance complète, de la reconnaissance avec l’accès au programme de fidélité et bien d’autres. Ceci est extrêmement bien résumé dans l’article :

« S’équiper d’une application à soumettre aux clients est une chose, mais pouvoir en faire un outil du quotidien, tel est le véritable défi des professionnels. Lionel Tarica approuve. Il a donc inclu d’autres éléments à l’interface, comme un blog d’information utile, la liste des numéros d’urgence, un tutoriel pour remplir les constats et – pour ne pas perdre de vue l’objectif – un formulaire d’envoi des photos pour obtenir une première idée du montant des réparations après un accrochage. « Nous plaçons ainsi notre professionnel en tête des contacts« , argue le fondateur de Roadbook ».

 

Second sujet abordé, notre offre d’accompagnement projet sur-mesure

Un projet avorté dans lequel nous continuons de croire

Croyant dans les nouvelles méthodes de consommation automobile, nous avons conceptualisé une offre de location moyenne durée. Celle-ci permet au distributeur d’écouler et d’amortir ses stocks tout en fabriquant des véhicules d’occasion de qualité.

« Roadbook s’est inspiré du monde de la téléphonie pour concevoir un forfait mensuel ajusté à chaque client, aux allures de contrat de location moyenne durée. « Grâce à la collaboration d’un assureur proposant des couvertures à l’usage et d’un fournisseur de cartes carburant, nous avions tout compris dans l’offre, précise l’entrepreneur. A la fin, nous fabriquions ainsi des VO récents maîtrisés« . Mais l’idée ne sortira jamais du carton . La pénurie d’occasions récentes préssentie en 2021 lui donnera-t-il l’opportunité de la ressortir » ?

L’avenir nous le dira mais une chose est sûre, Roadbook se muscle et n’a pas finit de se muscler !

Retour aux articles